La tendance qui m’énerve!

Par Magali

Coucou les filles,

J’ai les cheveux qui se hérissent! Depuis quelques mois, sur les réseaux sociaux et dans la plupart des magazines, on ne parle plus que de  cheveux gris. C’est « the » couleur à porter en étendard en psalmodiant « Vous avez vu, je vieillis et je l’assume! » Non mais, c’est une blague…

Beaucoup de femmes ont choisi, depuis bien longtemps, d’adopter cette couleur.  Il n’y a rien de bien nouveau sous le soleil, mais il a suffi que Sophie Fontanel (Une apparition, Sophie Fontanel, Robert Laffont) suive le mouvement « going gray » et s’offre un trip « Patti Smith » pour que toutes les rédactrices mode lui emboitent le pas. C’est devenu en quelques mois le dada des moutons de Panurge. La mode n’aurait-elle plus rien à raconter???? La question est posée! N’allez cependant pas penser que je n’aime pas les cheveux blancs ou gris, au contraire! Pour certaines, c’est un véritable atout qui met réellement leur beauté en valeur.  Mais, soyons honnête, la grande majorité des femmes prennent 20 ans dans les lattes! Dans le fond, quel âge elle a Fontanel? Ah oui, un an de moins que moi.

Egalité, fraternité, cheveux argentés

Vient ensuite la grande question de l’égalité « hommes-femmes ». On dit d’un monsieur à la toison grisonnante qu’il a acquis une belle maturité. Une nana du même âge se verra offrir un abonnement à Senior Magazine. C’est injuste et purement culturel, mais c’est comme ça. Je ne me sens personnellement pas assez l’âme Don Quichotte pour partir en croisade. A 56 ans (mon âge n’est pas un secret), je revendique le droit de pouvoir profiter encore longtemps de mon blond Barbie.

Exit la case « coiffeur »

Je ne sais pas vous, mais moi, je déteste passer des heures chez le coiffeur. Toutes les six semaines, c’est un calvaire. Le gris serait-il la solution? Oui et non! Devant la couleur, nous ne sommes pas égales. Alors que quelques femmes bénéficient d’un coup de pouce de mère nature et affichent une chevelure joliment argentée, d’autres doivent se contenter d’une toison mi-figue, mi-raisin, un brin jaunâtre et pas du tout glamour. Seul notre Figaro préféré pourra y mettre son grain de poivre et sel pour nous sauver la mise. Comme quoi, il n’y a pas de miracle!

 

 

Publicités

Une réflexion sur “La tendance qui m’énerve!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s