La tendance qui m’énerve!

Par Magali

Coucou les filles,

J’ai les cheveux qui se hérissent! Depuis quelques mois, sur les réseaux sociaux et dans la plupart des magazines, on ne parle plus que de  cheveux gris. C’est « the » couleur à porter en étendard en psalmodiant « Vous avez vu, je vieillis et je l’assume! » Non mais, c’est une blague… Lire la suite

Publicités

Quand Amélie me sauve la vie!

RIQUET_A_LA_HOUPE_JAQ1

Par Magali

Jeudi, 18h15, je viens tout juste d’atterrir à Zaventem après 12 jours sous le soleil. Mon rédacteur en chef me passe un petit coup de fil. Il faudrait interviewer Amélie Nothomb pour la cover du prochain numéro. Euh, laisse-moi réfléchir… ça me laisse une petite journée, puisqu’on monte le lundi! Sauf qu’Amélie fait partie du gratin littéraire et qu’en cette période de rentrée, son agenda ressemble à celui d’Obama. Pour le coup, j’ai l’impression d’être Jack Bauer dans 24 heures chrono. Sauf que je ne suis pas agent secret et qu’il ne s’agit pas de sauver le monde, mais ma réputation.

19h11, je téléphone à l’attachée de presse belge d’Albin Michel… Je tombe sur son répondeur… Grand moment de solitude! Heureusement, quelques minutes après, elle rappelle. « Coucou ma belle, comment vas-tu? ». En fait, je ne vais pas bien…, j’ai envie de la jouer Christophe Maé « Elle est où Amélie, elle est où? » Brigitte m’explique que c’est l’attachée de presse française qui s’occupe d’elle et me file son numéro de portable… Je l’appellerai à 9 h pétantes!

09h01 (je suis à cheval sur l’étiquette), j’ai Sandrine en ligne. Elle est dans le train pour Lausanne. Je me liquéfie! Pas grave, elle me donne le numéro de son assistante. Je suis au bord de la dépression quand j’entends « Amélie est là… Je vais lui demander… » Tout ça me semble un brin irréel.

09h45 Amélie décroche le téléphone et la première phrase qui me passe par la tête est: « Bonjour Amélie, vous êtes magique! ». Elle éclate de rire et me répond: « Ne vous inquiétez pas, on est dans les temps! »

On a bien sûr beaucoup parlé de Riquet à la houppe, son dernier roman. Elle nous donne cette fois son interprétation d’un conte de Perrault. Déodat, son héros, est extrêmement laid mais a beaucoup d’esprit. Trémière est extraordinairement belle, mais on dit d’elle qu’elle est stupide… Amélie avoue avoir la frousse, comme à chaque rentrée littéraire, mais explique qu’elle s’est offert le droit d’une fin heureuse.

Depuis Stupeur et tremblements, j’ai eu plusieurs fois l’occasion de rencontrer Amélie Nothomb. Elle  n’est pas seulement l’un des grands écrivains de notre époque, c’est surtout une belle personne! Comme quoi on peut avoir du talent, du succès et avoir cette étincelle d’humanité qui fait toute la différence.

Top et/ou flop? Deux Chefs, deux terrasses…

Comme de nombreux Chefs étoilés, Maxime Collard (La table de Maxime – 1 étoile au Guide Michelin) et Christophe Aribert (Les terrasses – 2 étoiles au Guide Michelin) accueillent également leur clientèle sur un mode bistrot. Une façon bien sympathique d’exploiter deux facettes différentes de la gastronomie.

Séjournant à Uriage-les-Bains, j’ai eu l’immense plaisir de goûter à la cuisine du Chef, Christophe Aribert (2 étoiles au Guide Michelin). Ce Grenoblois aime sa région, ses montagnes, ses produits et ça se ressent dans l’assiette. Parlons d’abord du cadre… La vue sur le magnifique parc d’Uriage est superbe. Seuls quelques feuillus séparent le restaurant gastronomique du bistrot. Ici, tout le monde s’active sur un mode très convivial mais avec un indiscutable savoir-faire. Côté bistrot, j’ai tenté le « Saumon fumé –  glace moutarde et brioche ». C’était juste parfait. J’ai terminé par une Assiette de fromage du pays dont j’ai particulièrement aimé la sélection. Soulignons la gentillesse du personnel qui, même sous un soleil de plomb, se coupe en quatre pour faire plaisir. Côté restaurant gastronomique, on passe vraiment aux choses sérieuses. D’abord, place à un petit apéro gourmand pris à l’extérieur. Ensuite, j’ai dégusté le menu « Les Spécialités » à 159 €. J’en rêve encore!

IMG_1739.IMG_1740

Dans l’assiette, aucune fausse note. La réputation du Chef n’est franchement pas usurpée. Il joue la carte d’une apparente simplicité. Un exercice qui ne peut être réussi que par les plus grands. Produits sublimes, cuissons zéro défaut et saveurs inoubliables!

IMG_1745IMG_1746

IMG_1747IMG_1749

 

Une chose est sûre. A l’avenir, chaque fois que je passerai dans le coin… je ferai un petit détour par Uriage. Nous étions une petite dizaine à table et le Chef a fait l’unanimité. Il a même pris le temps de nous montrer les cuisines et de faire une petite photo souvenir. Chapeau l’artiste!

IMG_1754

Maxime Collard officie en Ardenne. Son étoile, il l’a décrochée très jeune avec une cuisine inventive et moderne, contrastant certainement avec le caractère rustique des environs. Côté gastro, j’ai déjà eu plusieurs fois l’occasion de profiter de sa table. Notamment à l’époque du gibier (sorte de madeleine de Proust pour les plus gourmands). L’expérience vaut le détour, même si le Chef doit encore gagner en maturité et le service en précision (c’est aussi ce qui fait la différence entre une et deux étoiles). La qualité des produits est indiscutable, mais le Chef semble plus à l’aise avec la cuisson de la viande que du poisson (que j’ai déjà à deux reprises trouvé légèrement trop cuit). Soulignons l’excellence des desserts qui m’ont chaque fois permis de terminer sur une note parfaite. La carte des vins ne manque également pas d’intérêt et j’ai apprécié les conseils judicieux du sommelier.

Hier, profitant d’une journée ensoleillée, j’ai testé Les Terrasses de l’Our. Côté cadre, rien à dire, c’est parfait. A l’intérieur, le bois et le cuir se donnent la réplique. Dehors, la rivière donne le « la » surplombée par la terrasse agréablement aménagée.

IMG_2047IMG_2062

Quant à l’assiette, c’est autre chose! On vous annonce pourtant le meilleur et la déception est à la mesure de l’attente. Nous étions cinq à table et l’avis fut unanime!

En entrée, nos choix se sont portés sur « Une croquette de crevettes maison
Tartare de tomate coeur de boeuf – Basilic », bon et bien servi, la « Terrine de foie gras – Magret de canard fumé – Chutney d’abricots et amandes – Pain brioché », un excellent produit, et le Croustillant de pieds de porc Pickels de légumes – Sauce Gribiche. Pour le coup, on cherche encore le « Croustillant », parce qu’il s’agit en fait d’une croquette, assez grossière.

En plat, nous avons testé la « Truite de nos rivières au four – Aromates – Tomates – Pommes de terre grenaille – Oignon ». La grenaille est une pomme de terre à chair ferme, mais elle gagne à être cuite. Le Tartare de bœuf – Frites à la graisse de bœuf -Salade croquante est une vraie catastrophe. Entre un tartare qui ressemble à de la bouillie et une salade molle et dépressive, on n’est franchement pas à la fête. Quant aux Spare-ribs braisées aux épices mexicaines – Frites – Salade, la quantité de sel a fait que nous avons préféré renoncer à les manger.

Heureusement, une excellente « Dame Blanche tournée minute » et quelques délicieux financiers nous ont permis de terminer le repas sur une note plus sympathique.

Interpellés par nos assiettes, pour certaines à peine entamées et nos commentaires négatifs (et surtout mon statut de journaliste), les serveurs ont appelé le propriétaire des lieux, Maxime himself. Petit résumé de la conversation… Il m’a demandé ce que je/ nous n’avions pas aimé. J’ai osé « la consistance pâteuse du tartare », il m’a répondu « c’est comme ça que je le veux », « l’excès de sel sur les spare-ribs « , il a répliqué « c’est comme ça que je les aime », « la salade qui n’était absolument pas croquante mais juste molle à souhait », il m’a dit  savoir que tout était assaisonné minute et qu’il était sûr de lui (ça, je le confirme!). Ajoutant au passage que si ça ne nous plaisait pas, on n’avait qu’à ne pas revenir (qu’il ne s’inquiète pas, nous ne sommes pas masochistes), que de toute façon il affiche complet le midi et le soir, et que, étant chez lui, il faisait ce qu’il voulait. Que sa clientèle n’était pas citadine… Je ne sais pas ce qu’il sous-entendait par là… Y a-t-il une cuisine à deux vitesses?  J’avoue être restée pantoise devant tant d’arrogance et une intolérance totale à la critique. Dommage, j’avais beaucoup aimé le restaurant étoilé du jeune Chef qui, visiblement, a pris le melon. Normal, c’est un fruit de saison!

Flop: Après-Shampoing American Cream de Lush

IMG_1641.JPG

Jade et moi, nous achetons pas mal de produits chez Lush. Le Savon Karma est une tuerie, la Barre de massage Wicci Magic Muscles vous remet d’aplomb quand vous avez un peu trop forcé au cours de Body Pump, et les Bombes pour le bain sont incontournables en cas de petite déprime (même si elles ne sont pas données). Mais bon, comme partout, il y a des produits moins, voire pas convaincants.

Ma demande: Un après-shampoing pour cheveux très secs. (cheveux mi-longs… Depuis, j’ai coupé!)

Le conseil de la vendeuse: « Prenez l’American Cream, il est génial. C’est un peu moins nourrissant qu’un masque, mais c’est super pour démêler. »

Le résultat: Il faut en mettre une blinde pour avoir l’impression de douceur que l’on a avec la plupart des produits similaires et le démêlage n’est pas franchement facilité. J’ai été obligée d’utiliser la BB cream de Kérastase en plus.

On a quand-même aimé: la fragrance vanille-fraise, addictive sans être écoeurante.

Le prix? 13,95 €/250 g

 

Top: Sens Collection, la bougie qui voit la vie en rose!

IMG_1319.jpg

Par Magali

Je suis totalement accro aux bougies! Alors quand j’en ai cherché une pour parfumer ma maison d’hôtes, j’ai tout naturellement contacté Nathalie Richard, la propriétaire de Sens Collection. Normal, nous sommes quasiment voisines! Sa collection conjugue tous les plaisirs. Les contenants sont toujours esthétiques, les parfums divins et les mèches en bois crépitent délicatement. Depuis quatre ans (le temps passe vite), j’utilise, au gré de mon humeur, deux fragrances de la Collection Classique (Perles de Marrakech ou Soleil d’Egypte). Cette saison, la Collection Pastel apporte une petite touche de douceur avec deux parfums délicats, Dream Tea & Tentation. A consommer sans modération!

http://www.senscollection.com

 

Top: le scooter quatre roues Quadro4

IMG_1345

Coucou les filles! Aujourd’hui, nous avons testé le Quadro4, un scooter à…4 roues. Une expérience top, top, top!!!!! Cette petite merveille a nécessité quatre ans de développement. L’engin est plutôt sportif et assure sur tout type de route. Rien à voir avec le quad, trop lourd, pas franchement stable et beaucoup moins design.

On a aimé…

  • Le look sympa et sportif.
  • La stabilité zéro défaut et l’impression de sécurité.
  • Le confort, tant à l’avant qu’à l’arrière.

Pour le conduire, il vous faut un permis B (auto).

Le prix? 

Environ 11.000 €.(prix donné à titre indicatif)

Si vous voulez en savoir plus… http://www.quadro4motion.comIMG_1331.jpgIMG_1341.jpg

 

Flop!!!! Le blond studio de L’Oréal by Eric Stipa

Coucou les filles. Un énorme coup de gueule ce matin…

Même s’il y a des choses bien plus graves dans la vie, pour une nana, les cheveux, c’est hyper important. Vous vous êtes probablement déjà toutes retrouvées pleurant devant le miroir après un coup de ciseau un peu trop franc de votre Figaro. Bref, hier, Jade se rend chez le coiffeur Eric Stipa pour refaire son balayage. Elle a une belle épaisseur de cheveux jusqu’à mi-dos. Elle ne boit pas,  ne fume pas et ne prend aucun médicament, en plus d’être relativement sportive (on a envie de le préciser parce que, selon la coiffeuse, ce genre de problème peut arriver lorsqu’on est en mauvaise santé). Au moment du rinçage elle se retrouve avec une crinière qui « bouloche », pire que du foin. On ne parle  pas du résultat minable du balayage… (beaucoup de taches et d’irrégularités),  mais surtout 30 cm de cheveux en moins avant de couper!!!! So what??? Alors pour que cela n’arrive pas à d’autres copines, on va chercher à savoir d’où vient l’erreur. Est-ce le produit (Blond Studio de L’Oréal) qui ne vaut pas un kopeck ou est-ce une erreur des coiffeurs? La question étant posée, on va contacter les différents protagonistes et vous tenir au courant!

Avant…                                                                                                                  

IMG_3556

Pendant…

IMG_7835.jpeg

Après…

IMG_1017IMG_1015