Entremets rose, litchis et framboises

15857873_10211009670655410_1428337780_o.jpg

Coucou les filles,

Pour commencer l’année, parlons de notre dessert du réveillon. Notre chambre d’hôtes affichait complet et tout le monde a adoré!

Nous nous sommes inspirées du fameux Ispahan de Pierre Hermé. Vous vous demandez où sont les macarons? Après les avoir brillamment ratés, nous avons misé sur la sécurité… Nous tenions particulièrement aux framboises qui, en fin de repas, apportent une note fraîche, et aux litchis, pour la douceur.

C’est un dessert simple à réaliser, mais ça prend un peu de temps… Alors, on s’organise!

Pour 6 entremets

Pour le fond, écrasez des biscuits (environ 200 gr) de Reims, des sablés, ou des spéculoos. Vous pouvez les acheter ou les fabriquer vous-même. Ensuite, faites fondre 30 g de beurre, 30 g de chocolat blanc Valrhona et 10 g de beurre de cacao. Imbibez vos biscuits, puis tassez bien 8 mm du mélange au fond de 6 cercles (6 ou 8 cm)  préalablement chemisés avec une bande de rhodoid. Faites prendre au froid.

Préparez une génoise. Nous avons simplement copié la recette de Mercotte (le maître Jedi de la pâtisserie), en l’adaptant côté quantité.

Il vous faut : 30g de farine, 30g de sucre, 50g d’œufs et éventuellement, un peu de colorant rouge ou vert… selon l’envie du moment.
Mélanger au fouet dans la cuve du robot – c’est mieux- ou, si vous préférez la tradition, au bain-marie sans cesser de fouetter le mélange œufs et sucre. Monter à 50/55°. Retirer de la source de chaleur, ajoutez le colorant, et continuer de fouetter au robot jusqu’au refroidissement. Ajouter délicatement à la maryse la farine tamisée en 2 ou 3 fois sans faire retomber le mélange. Étaler sur le tapis de silicone à bord, lisser à la spatule coudée. Enfourner à 180°, 10/15min. La génoise est cuite quand elle est blonde, souple au centre et que les bords se rétractent légèrement. Démouler la plaque de génoise sur une feuille de papier cuisson. Détaillez ensuite à l’aide d’un cercle plus petit que celui de la taille de vos gâteaux.

Réalisez un coulis de framboise (juste des framboises mixées et passées au chinois avec du sucre glace) puis imbibez votre génoise.

Pour la mousse de litchi parfumée à la rose, il vous faut 400g de litchi, 220g de crème liquide entière, 6g de gélatine, 35 g de sucre, 1 petite cuillère à moka d’eau de rose. Nous avons utilisé l’Elixir de Rose de Santa Maria Novella, reconnu pour ses vertus digestives.

Réhydratez la gélatine dans de l’eau froide

Pelez les litchis et retirez les noyaux avant de les mixer et de passer la purée au chinois.

Pesez 220g et ajoutez y le sucre, puis chauffez au micro-ondes avant d’y ajouter la gélatine essorée. Allongez avec le reste de purée, ajoutez l’eau de rose, et laissez refroidir à température ambiante (la gélatine ne peut pas figer).

Montez la crème liquide en chantilly. Prélevez environ 1/3 et ajoutez à la purée de litchis. Lorsque le mélange est bien uniforme, ajoutez doucement le reste de crème à la maryse.

5° Pour le montage : Versez un fond de mousse (environ une cuillère à soupe dans les cercles. Déposez un disque de génoise et recouvrez de mousse jusqu’au bord. Bloquez au congélateur pendant 3 heures. Démoulez et retirez le rhodoid et laissez vos entremets au frigo. Sortez-les 30 minutes avant la dégustation. Garnissez de framboises, saupoudrez de sucre glace.

Bon appétit! 15824258_10211009671855440_633801918_o.jpg

 

 

 

Publicités

Bodysol en mode safari

lowresIMG_0158-kopi_ren.jpg

Cette année encore, Bodysol relooke ses Handwashes et ses Mousses de douche. Nous n’avons pas testé les Mousses. Par contre, on aime beaucoup le savon pour les mains. Une formule nettoyante douce, au parfum frais, qui préserve l’hydratation de l’épiderme.

Prix: 7,99 € pour les Mousses de douche et 5,99 € pour les Handwashes.

Disponible en pharmacies!

Démaquillez-vous!

Par Jade3. _DSC9009

Beaucoup de copines hésitent à utiliser les textures huileuses pour se démaquiller. Elles le font d’ailleurs souvent très mal… Mais ça, c’est un autre sujet! On peut bien sûr utiliser une crème, un gel ou une mousse, comme sur ma photo, mais les pros du make-up plébiscitent plutôt les textures huileuses qui débarrassent l’épiderme des impuretés sans l’agresser. J’étais sceptique. Mais comme j’écoute…parfois…ma maman, j’ai essayé et là, je suis conquise!

C’est pour qui ?

Toutes les peaux, même sensibles ou à tendance grasse (c’est mon cas). La texture ultra-douce n’attaque pas l’épiderme et elle permet de faire l’impasse sur la lotion, parfois trop astringeante. On peut aussi l’utliser le matin pour éliminer le sébum sécrété pendant la nuit. Les jeunes femmes pensent encore trop souvent qu’il faut « décaper » la peau pour la nettoyer. C’est faux! Plus on l’agresse, plus elle réagit.

Comment ça marche ?

Les produits de maquillage sont solubles dans un corps gras, c’est la raison pour laquelle l’eau ne suffit pas. L’huile démaquillante s’étend parfaitement sur la peau, sans besoin de frotter. Lors de l’émulsion à l’eau tiède, elle capture littéralement les résidus de maquillage et les impuretés. Magique non?

Comment l’utiliser ?

Chaque marque a son mode d’utilisation. Dans la plupart des cas, on prélève un peu de produit et on l’étale sur le visage bien sec. On masse en faisant des petits mouvements circulaires. Ensuite, on émulsionne à l’eau tiède (l’huile devient laiteuse), et on rince.

J’ai testé et j’aime…

L’Huile Douceur Démaquillante Express de Dior qui peut être appliquée sur peau sèche ou humide et dissout en douceur le maquillage sur le visage et les yeux, 28,90 € chez Planet Parfum en Belgique

Huile Douceur simple

Silk Purifying Cleansing Oil de Sensai  qui élimine particulièrement bien le maquillage, même quand j’abuse, et laisse la peau sublimement fraîche, 49,90 €, une exclusivité Planet Parfum en Belgique.

93028-sp_cleansing_oil

Le Baume démaquillant Take the day off de Clinique qui se transforme en huile fluide et satinée dès l’application pour éliminer les impuretés et le maquillage du visage et des yeux, 33 € sur le site http://www.fr.clinqiue.com.

CLINIQUE Take The Day Off Cleansing Balm Intl Icon

Plantez pour l’hiver

On n’attend pas le printemps pour mettre du vert au balcon! 

Dès les premiers rayons, tout le monde se sent la main verte et y va de son géranium ou de son bégonia. Passé le mois d’octobre, suspensions et autres jardinières sont abandonnées à leur triste sort. Au mieux, quelques dernières tiges agonisent ça et là.

C’est justement quand il fait froid et gris qu’on mise sur de jolis décors, histoire de garder le moral au beau fixe!

FullSizeRender[4] - copie 5 FullSizeRender FullSizeRender[1]

Il existe pas mal de petites plantes persistantes qui passeront l’hiver sans trop souffrir. N’hésitez pas à vous faire conseiller en jardinerie. Comme nous habitons la campagne, nous avons misé sur un décor plutôt romantique, mais rien n’empêche de faire un choix plus contemporain, tant au niveau des contenants que du contenu. On trouve mille et un petits objets déco pour trois francs six sous. Notamment dans les grandes surfaces genre Action, Casa, Hema, etc.

Voici déjà quelques idées…

FullSizeRender[1] - copie 5 FullSizeRender - copie 4 FullSizeRender[2] - copie 4

Mélangez les différents feuillages et utilisez des écorces de bois, des pommes de pin ou d’autres fruits secs glanés pendant vos promenades. Fixez votre décoration dans le terreau à l’aide de pinces à cheveux.

FullSizeRender[2] - copie 6 FullSizeRender[2] - copie 7 FullSizeRender[1] - copie 6

Un peu de couleur avec les bruyères ou de petites plantes à baies rouges.

FullSizeRender[3] - copie 6 FullSizeRender[1] - copie FullSizeRender[1] - copie 2

Les feuillages blancs, bleutés ou panachés donnent du relief aux différentes compositions.

FullSizeRender - copie FullSizeRender[4] - copie FullSizeRender[3] - copie 3

Du lierre dans une suspension, mais aussi des pommes de pin et des champignons dans les jardinières.

FullSizeRender[3] - copie 2 FullSizeRender[4] - copie 2 FullSizeRender - copie 2

Accents suédois… Pour dissimuler le terreau et protéger vos plantations, placez un peu de mousse dans vos jardinières. Avant, nous l’achetions à prix d’or chez le fleuriste. Depuis deux ans, nous allons simplement la chercher dans les bois. Les vieilles souches en sont souvent recouvertes. Il suffit de se baisser!

FullSizeRender[2] - copie 3 FullSizeRender - copie 3 FullSizeRender[1] - copie 3

Quelques anges face au ciel. Nous n’avons pas sacrifié les petits oeillets vivaces. Ils reprendront vite des couleurs au printemps.